VENDREDI 19 FEVRIER 20h30

Né en 1942 dans les faubourgs de Luanda, chanteur et athlète médaillé avant de devenir militant de la lutte anticoloniale, Bonga est un monument de la musique africaine et du monde lusophone. Figure de proue de la musique angolaise, depuis un demi-siècle, il porte ce feeling et cette voix abrasive, grave, identifiable entre mille, de Luanda à Lisbonne, de Paris à Rotterdam. Auteur d’une trentaine d’albums et de plus de 400 chansons, sa carrière a donné tout son sens à la notion, aussi plurielle soit-elle, d’africanité.


« Sa voix rocailleuse, à la fois abrasive et câline, gorgée d’une sodade à faire fondre un rocher, est la plus emblématique du semba angolais. Sur scène, le charismatique Bonga survole aussi amoureusement les terres lusitaniennes de l’Atlantique, salue les amis partis, de Rémy Kolpa Kopoul à Cesaria, avec des chansons blues bourrées de charme. » Télérama

« C’est une voix à nulle autre pareille. Eraillée, brisée, mélancolique.» Le Monde

« La révolution n’est pas achevée ! Des ballades à la tristesse élégante, des textes qui appellent à regarder la réalité en face.» Les InRocks

Abaoe un hanter kantved eo Bonga un arouez eus ar sonerezh afrikat hag ur penn-araok eus ar sonerezh angolat.

Bonga : chant, congas, dikanza Betinho FEIJO : guitare
Hernani Pinto LAGROSSE : basse Circo LOPES : accordéon
Djipson Estevao SILVA : batterie

bongakuenda.com
3dfamily.org

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ils sont destinés à assurer son bon fonctionnement, à faciliter votre navigation,vous permettre d'interagir avec les modules sociaux, réaliser des statistiques de visite.